Membre honoré

Charles E. Mortureux

Discipline(s): Ski alpin
Date de naissance / Décès: Inconnue - 1947
Ville natale / résidence: Ottawa, ON
Période de carrière active: 1919 - 1947
Intronisation TRSC: 1982
Catégorie d'intronisation: Ski alpin: Bâtisseur
Charles Mortureux. Collection TRSCM.

L’histoire et le développement du Ottawa Ski Club (OSC), autrefois l’un des plus grands au monde, de même que l’un des fondements du ski organisé de la région de Gatineau au nord de la capitale nationale, est inséparable de C. E. Mortureux.

Fondé en 1910, les activités initiales du OSC sont centrées sur le saut à skis au parc Rockcliffe, tout près des édifices parlementaires. Le club connaît une période faste jusqu’en 1915 alors que la guerre mondiale éclate et absorbe plusieurs jeunes hommes dans les rangs des armées. Le club s’étiole pendant plus de 4 ans, jusqu’en 1919, où il est réorganisé et incorporé. C.E. « Mort » Mortureux devient le premier président, un poste qu’il occupe jusqu’en 1946, soit une période extraordinaire de 27 ans. Sa réputation et son habileté sont telles que personne n’ose le défier.

L’importance de sa contribution, même dans les débuts du OSC est officiellement reconnue tel que mentionné dans une lettre envoyée aux membres le 10 février 1922 :

» L’extraordinaire développement du Ottawa Ski Club durant les dernières années et en particulier cette année est évident non seulement pour les membres mais également pour le grand public. Ce développement est le résultat du travail, un travail incessant, de la part du comité.

» Qu’un tel développement ait pu être réalisé, sans faille ou accident, signifie qu´une intelligence infatigable surveille les progrès globaux et les détails du projet. Ce genre de choses ne se produit pas tout seul.

Plusieurs membres du comité ont réalisé et réalisent toujours un important travail, mais ceux qui sont en position de juger s’accordent pour dire que notre président, C. E. Mortureux, est la tête et la colonne vertébrale du projet en entier. N’eut été de ses efforts constants, de sa pensée et de ses efforts, même avec un bon travail manuel, le club serait très différent de ce qu’il est aujourd’hui,  en supposant qu’il aurait pu exister…    (Herbert Marshall, History of the Ottawa Ski Club)

Le club et la région de Gatineau bénéficient de l’énergie de Mort et de son habileté à inspirer les autres durant plusieurs années, tout comme l’Association canadienne du ski amateur, plus tard l’Association canadienne de ski, de laquelle il a été vice-président.

Dans un article de Baron Harold Eeman, ambassadeur de la Belgique, écrit dans le livre annuel du OSC de 1957-1958 :

…Les samedis, il préparait les compétitions du dimanche et nous emboîtions le pas ; il s’agissait d’un travail souvent exténuant. Le fort leadership de Mort, sa manière de persuader et son exemple infaillible nous incitaient à revoir le parcours une fois de plus afin de s’assurer que la piste était prête pour donner aux skieurs une chance égale. Nous étions exténués les samedis soirs…

L’impulsion vitale de Mort et le dévouement constant de ceux qui lui ont succédé ont porté fruits : des foules joyeuses et colorées envahissent et apprécient les collines de la Gatineau. Les loges et les remonte-pentes sont en excellent état… Que tous ces gens heureux se souviennent de l’homme à qui plus que tout autre ils doivent l’exaltation des collines et des pistes et la douce relaxation des loges. En effet, le nom de Mort n’est pas oublié ; une colline tout près le porte encore, j’aurais aimé que ce soit le sommet d’une montagne. (Herbert Marshall, History of the Ottawa Ski Club)

En 1950, 3 ans après sa mort, un monument funèbre est à Camp Fortune, Québec, lieu de naissance du OSC où l’on peut lire :
À la mémoire de
Charles Edmund Mortureux Président du Ottawa Ski Club 1919-1947
Son travail perdure dans les collines de la Gatineau

Source: La plupart des informations de cette biographie sont tirées du livre de Herbert Marshall, History of the Ottawa Ski Club.

 

Nota : Les renseignements inclus ont été compilés à partir de plusieurs sources. Ils n’incluent pas nécessairement toutes les réalisations.
© Copyright 2021, Musée canadien du ski. Pour un usage personnel / éducatif uniquement. Tous les droits sont réservés.

Groupe de skieurs à la station Château Laurier [de gauche à droite] : Keith Saunders, Louis Grimes, Capt. Joe Morin, Sigurd Lockeberg, Clair H. Stewart, Arthur Elllis [maire d’Ottawa], Charles E. Mortureux Note : Clair H. Stewart skié de Timmins à Ottawa vers 1929. Bureau du cinéma du gouvernement canadien, Ottawa.

Cinq personnalités qui ont aidé à former l’Association canadienne de ski amateur (ACSA) [de gauche à droite] : Charles Mortureux (président du Club de ski d’Ottawa), Champlain Provencher (président du Club de Ski Mont Royal d’Amerique), Ted Devlin (président du Club de ski Cliffside ), HP Douglas (Président Club de ski de Montréal et Association canadienne de ski amateur), R.W. Russell (Président Club de ski du Québec). Archives nationalesC. 34041

Charles Mortureux - Gatineau, QC c.1920
Charles Mortureux – Gatineau, Québec, vers 1920. Collection TRSCM.
C.E. Mortureux (left) and Shuldum Hill, a pioneer member of Ottawa Ski Club in Gatineau Hills, QC c.1920
C.E. Mortureux (à gauche) et Shuldum Hill, un membre pionnier du Club de ski d’Ottawa à Gatineau Hills, QC vers 1920. Collection TRSCM.
Charles Mortureux on a canoe trip
Charles Mortureux en balade en canoë. Collection TRSCM.

Membres et travailleurs éminents du Club de ski d’Ottawa. [De gauche à droite] : J.C. Leslie, John P. Taylor, Ted Laflamme, George McHugh, Kay Laroque Bernier, C.E. Mortureux. Camp Fortune, QC. vers 1940. Collection TRSCM.

Groupe de personnes sur les marches du premier pavillon sur le monticule construit par Ottawa Ski Club, 1921-22. George Audette – extrême gauche Hans Lockeberg – dans la porte C.E. Mortureux – extrême droite Camp Fortune, QC. Collection TRSCM.

Charles Mortureux – extrême gauche. Collection TRSCM.

Contribuez